Quelle huile utilisée et comment?

Il existe une multitude d’huiles pour la cuisine : huile de colza, huile de tournesol, huile d’arachide, huile de soja … Laquelle est la plus appropriée à nos plats ?

Huile d’olive

L’huile d’olive est parfaite pour assaisonner nos salades composées ou cuire nos plats. Elle rappelle les saveurs méditerranéennes et apporte de la fraîcheur à nos entrées. L’huile d’olive est riche en oméga 6 améliorant les constantes sanguines, et son utilisation améliore l’état cardiovasculaire.

Huile de colza :

L’huile de colza est parfaite pour les assaisonnements de nos salades et crudités. Riche en oméga 3, cette huile ne doit pas être chauffée pour ne pas perdre son intérêt organoleptique et pour la santé. L’huile de colza permet de diminuer l’hypertriglycéridémie, associée à une bonne alimentation grâce à son apport en oméga 3. Il s’agit également, comme l’huile d’olive, de l’huile protégeant le plus l’état cardiovasculaire.

L’huile de tournesol

Pratique pour cuisiner à la poêle ou préparer des plats mijotés, cette huile supporte les hautes températures et présente un goût neutre. On l’utilise notamment pour la pâtisserie, ou pour faire cuire la plupart de nos poissons, légumes ou faire griller une  entrecôte… cette huile est également utilisée pour faire de la friture.

L’huile d’arachide

Ce type d’huile, au goût neutre, s’utilise principalement pour les fritures, notamment pour la cuisson de pommes de terre, ou de beignets. Il s’agit de l’huile la plus stable à la chaleur. Comme l’huile de tournesol, vous pouvez également vous en servir pour faire revenir des légumes ou cuire des poissons à la poêle.

L’huile de coco

Parfumée à la coco, cette huile riche en acides gras saturés aide à renforcer notre système immunitaire. On l’utilise tant dans la cuisson de nos plats que pour la préparation de délicieux gâteaux. Cette huile très utilisée dans les îles, aidera à parfumer vos plats les plus traditionnels aux plus exotiques.

L’huile de lin

Cette huile riche en omégas 3 et 6 ne contient pas de cholestérol comme toutes les huiles !  Pour autant, elle ne s’utilise que pour des salades, puisqu’elle ne supporte pas la cuisson. Son goût de noisette est parfait pour accompagner toutes vos entrées. Evitez d’ajouter de la moutarde sinon vous ne sentirez plus le goût de la noisette.

Huile de noisette :

Sa saveur unique en fait une huile délicieuse dans la vinaigrette. Elle rehausse à merveille l’avocat, accompagne la tomate séchée, les pâtes et les noix de Saint- Jacques grillées. Elle remplace aussi le beurre en pâtisserie. Elle ne supporte pas les hautes températures. Elle est fragile et rancit vite.

Huile de noix

C’est une huile très riche en acides gras polyinsaturés, donc une huile particulièrement antiathérogène. Sa richesse en acide linolénique (15 %) la rend fragile à l’oxydation. Elle  rancit vite. Elle ne peut pas servir à frire les aliments. 
Par contre, c’est une huile à recommander pour les préparations de salades, donc les préparations froides, d’autant que son goût particulier rehausse certaines salades.
Il faut la conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière.
Elle contient des acides gras Oméga 3. Quatre noix par jour et deux cuillères d’huile de colza permettent de faire baisser de façon significative le taux des triglycérides.

Leave your thought